Techniques Communication Digitale

Vous souhaitez faire de la publicité en ligne ? Grâce à cette article, vous saurez tous sur les Techniques Communication Digitale

Techniques de Communication Digitale

Viral

Le marketing viral est un mode de promotion d’une offre commerciale ou marketing par lequel ce sont les destinataires de l’offre ou message qui vont assurer l’essentiel de sa diffusion finale en le recommandant à des proches ou collègues. Dans le cadre du marketing viral, l’offre se diffuse comme un virus, d’où le terme de marketing viral. Lors d’une vraie campagne de marketing viral réussie, l’essentiel de l’exposition obtenue par un message ou une offre ne provient pas d’un achat d’espace publicitaire mais du phénomène de recommandation ou bouche à oreille. 

La recommandation virale peut être spontanée en fonction de la valeur utile, de l’originalité ou du caractère humoristique du message, ou parfois rémunérée à travers un système de parrainage. Le marketing viral existait avant Internet mais son potentiel a été décuplé par la facilité de transmission de l’information sur ce média et par le développement de l’usage des réseaux sociaux qui facilitent la transmission ou le partage par le biais des boutons sociaux.

Le RTB et l’univers de la publicité programmatique :

Qu’est-ce que le RTB ?

On parle aussi parfois d’enchères ouvertes (open auctions). Pour beaucoup de marketeurs, le RTB est le véritable eldorado des enchères publicitaires. C’est en tous cas cette forme de publicité programmatique qui s’est diffusée le plus ces dernières années et qui domine encore le marché. RTB est une abréviation pour « Real Time Bidding », que l’on pourrait traduire par « offres en temps réel ». Le principe du RTB est similaire à celui des salles de marché boursiers. Son fonctionnement est très similaire à Google AdWords, à la seule différence que l’on ne cible pas ici des requêtes, mais des espaces publicitaires. Les enchères RTB se déroulent la plupart du temps sur une plateforme d’Ad Exchange, c’est-à-dire une place de marché. Pour bien comprendre le RTB, il faut distinguer deux perspectives, deux points de vue. Celui de l’éditeur, qui dispose d’espaces publicitaires à vendre, et celui de l’annonceur.

Editeur RTB

Du point de vue de l’éditeur, le RTB est la forme la moins rémunératrice de publicité programmatique. L’éditeur sait d’ailleurs rarement qui sont les acheteurs et ses marges de contrôle sont assez limitées. Il peut seulement jouer sur les prix plancher et définir une liste d’annonceurs indésirables. Ensuite, le choix des annonceurs s’effectue suivant un processus entièrement automatisé. Maintenant, si vous êtes l’annonceur, le RTB vous permet d’acheter à n’importe quel éditeur désireux de vendre des impressions ou espaces publicitaires via un ad exchange. L’avantage du RTB pour l’annonceur est évident, c’est le prix. Le RTB permet d’acheter des espaces publicitaires à prix discount. L’inconvénient, c’est que les annonceurs ne savent pas à qui ils achètent. Le trop grand nombre de transactions empêche leur traçabilité.

Publicité programmatique et RTB

Quel que soit le domaine, le terme de « programmatique » renvoie toujours à quelque chose d’automatisé. Dans le contexte du marketing digital, la programmation désigne l’automatisation de l’achat et de la vente d’espaces publicitaires. La programmation a deux intérêts principaux. Elle permet d’abord, en automatisant une partie des transactions, d’aller beaucoup plus vite. C’est un gain de temps aussi bien pour les éditeurs que pour les annonceurs. Deuxièmement, la programmation, qui fait intervenir des algorithmes de plus en plus puissants, permet un meilleur ciblage des annonces. Les publicités en ligne peuvent avoir pour contenu des images, des vidéos, des messages audios. La bannière publicitaire est sans aucun doute le format le plus répandu sur internet :

Les entreprises confondent bien souvent RTB et programmatique

  • Le RTB consiste à placer des enchères sur un format publicitaire, sur un inventaire de sites spécifiés en fonction d’internautes prédéfinis. C’est un type d’achat programmatique. Mais tous les achats programmatiques n’impliquent pas nécessairement le RTB, puisque l’enchère en temps réelle n’est pas obligatoire. Un éditeur peut ainsi pré-vendre son inventaire à un prix fixe.

Règle de droit

Le décret impose en premier lieu des obligations générales d’information pour les prestations publicitaires. « ayant pour objet la diffusion de messages sur tous supports connectés à Internet tels qu’ordinateurs, tablettes, téléphones mobiles, téléviseurs et panneaux numériques » sur :

  • La date de diffusion des annonces ;
  • Les emplacements de diffusion des annonces ;
  • Le prix global de la campagne ;
  • Le prix unitaire des espaces publicitaires facturés.

Mais l’apport le plus notable concerne les obligations portant sur les « campagnes qui s’appuient sur des méthodes d’achat de prestations en temps réel sur des espaces non garantis. Notamment par des mécanismes d’enchères, pour lesquelles les critères déterminants de l’achat sont le profil de l’internaute et l’optimisation de la performance du message ». Le décret s’applique donc aux achats programmatiques d’espaces publicitaires sur les plates-formes d’Adexchange utilisant des technologies de RTB.

Techniques Communication Digitale : Le Retargeting

Définition

Le retargeting est une pratique publicitaire qui consiste le plus souvent à cibler un individu qui a visité un site Internet, mais pour lequel il n’y a pas eu achat ou transformation lors de cette visite. Les pratiques de retargeting les plus courantes sont celles mises en œuvre par les acteurs du e-commerce. Dans ce cadre, un individu ayant consulté une ou plusieurs fiches produit sans passer à l’achat est ensuite exposé. Lors de sa navigation Internet, à des créations publicitaires mettant en avant le ou les produits initialement consultés. Le retargeting peut également être utilisé pour présenter un message plus général à des individus n’ayant pas été jusqu’à la fiche produit, pour relancer des individus ayant abandonné un panier d’achats ou pour des ventes complémentaires auprès des acheteurs.

Principes :

Le retargeting consiste à utiliser les données de navigation stockées dans les cookies de vos internautes, générés par le code de tracking fourni par votre prestataire. Et présent sur vos pages web, pour diffuser des annonces publicitaires en temps réel sur les sites qu’ils visitent… Cette technique de publicité en ligne permet d’engager les visiteurs qui ont quitté votre site internet pour accomplir plusieurs types d’objectifs, dont la finalité principale est d’augmenter votre taux de conversion.

Techniques Communication Digitale : Publicité en ligne, CNIL, cookies

Cookie :

Fichier texte (format alphanumérique) déposé sur le disque dur de l’internaute par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique). Ils permettent de reconnaître une machine, pas un utilisateur, lorsqu’elle revient sur un site web.

Un cookie ne peut être utilisé que par un serveur du domaine l’ayant placé.

Contrôle de la CNIL

Le 27 juillet 2016, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) avait annoncé procéder à des contrôles. Auprès d’une part, des émetteurs de publicité en ligne, mais aussi d’autre part, tiers aux éditeurs de sites Internet. Ces contrôles avaient pour but de permettre d’identifier. La qualité tant des éditeurs que des émetteurs tiers dans le cadre des traitements de données à caractère personnel mis en œuvre dans le cadre de la publicité ciblée notamment au moyen de cookies tiers. La CNIL souhaitait ainsi identifier les obligations et la responsabilité de chacun des acteurs.

Réglementation

Par ailleurs, lorsque les données à caractère personnel seront exploitées par le seul tiers émetteur, il appartiendra à ce dernier de veiller à ce que l’information délivrée par l’éditeur du site Internet concernant le traitement mis en œuvre soit complète et conforme à la réglementation applicable. L’émetteur tiers aura intérêt à communiquer à l’éditeur du site Internet. La mention d’information et plus généralement l’ensemble des éléments nécessaires.

 

Laisser un commentaire